MBDA starts series production of the MMP land combat missile

14/06/2016
  • gb flag
  • fr flag

MMP programme was launched in 2011

In line with the initial schedule defined by the DGA (the French procurement agency) in 2013, MBDA has started series production of the MMP (Missile Moyenne Portée – medium-range missile) system. First deliveries to the French armed forces as a replacement for Milan will take place as of 2017.

The final development firing of the MMP validated a complex scenario in which the target was hidden at the time of firing and then designated in flight by the gunner by means of the seeker’s feedback image supplied via a fibre-optic link. In this « indirect firing » mode, the MMP offers unparalleled precision and significantly reduces the risk of collateral damage. Since then, the DGA has declared the start of the qualifying phase for which the first four firings have already been carried out.

Since the programme was launched in 2011, some 20 test firings and numerous ground tests have served to validate all the performance values required by the French armed forces, such as system resistance and employability in extreme environment and temperature conditions, shooting under infra-red guidance at a long-range target (4,100 meters), firing in confined spaces, or warhead versatility, to ensure effectiveness against varied targets such as combat vehicles, dismounted combatants in open spaces, or entrenched in infrastructure.

Notified by the DGA in 2013, the MMP programme will provide 2,850 missiles and 400 firing posts to the French armed forces starting from 2017.

The MMP is a fifth generation land combat missile system ensuring superiority in the battlefield through its versatile warhead and its two firing modes (“direct firing” with « fire-and-forget » or « man- in- the- loop » options, and « indirect firing »).

 

Eurosatory live – Watch the presentation of MMP Missile system

MMP programme was launched in 2011

Le système MMP (Missile Moyenne Portée) de MBDA est entré en production de série en vue de ses premières livraisons aux forces armées françaises où il succèdera aux missiles Milan à partir de 2017, conformément au calendrier initial défini en 2013 par la Direction Générale de l’Armement (DGA) .

En février dernier,  l’ultime tir de mise au point du système MMP a validé un scénario complexe dans lequel la cible était masquée au départ du coup puis désignée en vol par le tireur grâce au retour image de l’autodirecteur effectué via une liaison fibre optique. Dans ce mode  de «Tir Au-delà de la Vue Directe», le MMP  offre une précision inégalée et réduit significativement les risques de dommages collatéraux. Depuis, la Direction générale de l’armement a prononcé l’entrée en phase de qualification pour laquelle  quatre premiers tirs de qualification ont déjà eu lieu.

Depuis le lancement  du programme en 2011, une vingtaine de tirs d’essai et de nombreux essais au sol ont permis de valider l’ensemble des performances requises par les forces armées françaises, telles que la résistance et l’employabilité du système dans des conditions d’environnement et de température extrêmes, le tir sous guidage infrarouge sur une cible située à longue distance (4100 mètres), le tir en espace confiné, ou encore la polyvalence de la charge militaire, à la fois efficace contre des cibles de types chars de combat, combattants débarqués en espace ouvert, ou retranchés au sein d’infrastructures.

Notifié à MBDA par la Direction Générale de l’Armement en 2013, le programme MMP prévoit 2850 missiles et 400 postes de tir pour les forces armées françaises à partir de 2017.

Le MMP est le système de missile de combat terrestre de cinquième génération qui apporte la supériorité sur le champ de bataille grâce à sa charge militaire polyvalente et grâce à ses deux modes de tir « tire et oublie » avec ou sans « maintien de l’homme dans la boucle » et   « tir au-delà de la vue directe »).

Eurosatory live – Regardez la présentation du système MMP

> Press contact